Finition
Frappe
Fonctionnalités
Prix

Corsair nous propose un nouveau clavier mécanique plus orientée entrée de gamme que les modèles de la série K, bien fini, les touches sont agréables, et bien entendu les interrupteurs Cherry MX permettent de jouer sans faillir! A un tarif conseillé de 109€ le Corsair Straf est un produit complet, de bonne qualité et qui s’acquittera de sa tâche sans faillir, c'est à dire jouer pendant des heures! Il sera un très bon compagnon pour une config gamer.

Clavier

[Test] Corsair Strafe

Introduction

Corsair_logo

Salut a tous!

Corsair est sur tous les fronts, que ce soit sur la mémoire (leur premier amour), les boitiers, les systèmes de watercooling AIO, en passant par les périphériques et les alimentations. Aujourd'hui je vais vous présenter leur nouveau venu dans le monde des claviers mécaniques, j'ai nommé le Strafe! Version plus axée entrée de gamme que les Vengeance Kxx Corsair a quand même voulu garder les fondamentales, à savoir interrupteurs Cherry MX, le rétroéclairage (rouge comme d'habitude), l'anti-ghosting complet ainsi que quelques petits accessoires que nous verrons plus loin!
Proposé à un tarif de 109€ TTC il se place dans l'entrée de gamme des claviers mécaniques avec rétroéclairage, voyons voir ce que le Corsair Strafe nous réserve!

Les caractéristiques

Corsair Strafe
Dimensions44.8 cm x 17 cm x 4 cm
Nombre de touches104
Type de clavierMécanique
InterrupteursCherry MX Marron
Cherry MX Rouge
ConnectiqueUSB
Longueur du câble1.8 m
Poids1272 g
UtilisationOrientée jeux
Anti-GhostingOui, toutes les touches
MacroOui, toutes les touches
RétroéclairageRouge
FonctionnalitésTouches multimédias
1 port USB
Modification de la fréquence de rafraichissement
Rétroéclairage modifiable touche par touche
Set de touches ZQSD ou AZERDF "antidérapantes"
Tarif conseillé109 €
Garantie2 ans

Le Corsair Strafe se décline en 2 versions, une avec des interrupteurs Cherry MX rouge (la verion de test) et une avec des Cherry MX marron, ces 2 versions sont équipées d'un rétroéclairage rouge qui est modifiable touche par touche, ce qui pourrait être intéressant à l'usage.
Les dimensions sont dans la norme, ni plus grandes ni plus petites que les autres claviers mécaniques, le poids de 1 272 grammes est également correct pour ce type de produit, rien qui ne sorte de l'ordinaire.
Le rétroéclairage est par contre grandement mis en valeur par Corsair, outre le rétroéclairage classique de toutes les touches avec 4 intensités le logiciel Corsair CUE permettra de modifier tout cela comme bon nous semble, effets divers (pluie, visière, ondes etc..), touche par touche ou par groupes de touches etc.. Il est clair que l'accent a clairement été mis là dessus comme nous le verrons plus bas.
En plus de cela on retrouve bien entendu les éternelles touches multimédia, un port USB pour brancher un casque ou encore une souris par exemple mais aussi 2 sets de touches "antidérapantes" pour soit les joueurs de FPS (touches ZQSD) ou encore les joueurs de MOBA (touches AZERDF), des petits plus qui pourront être sympathiques.
Proposé à un tarif de 109€ le Corsair Strafe a pas mal d'atouts de son côté, les petits plus pourront peut-être faire pencher la balance, si les tests sont concluants bien entendu!

Déballage et bundle

Corsair_Strafe_boite2

Le dessus de la boite présente une photo du clavier ainsi que la marque, le modèle ainsi que quelques petites précisions sur la bête, à savoir interrupteurs mécaniques Cherry MX, rétroéclairage rouge etc.. La boite n'est pas blindée de marketing pompeux ce qui est une bonne chose (à part peut-être le petit "Mechanical key switches for ultimate performance.." huhu).

Corsair_Strafe_boite1

A l'arrière une autre photo du dessus du clavier avec encore une fois un listing des points forts, accès facile aux touches multimédia, anti ghosting total, touches spéciales FPS ou MOBA, port USB etc.. Sur le côté droit une petite explication de pourquoi du comment du logiciel.

Corsair_Strafe_boite3

Une fois la boite ouverte on tombe sur le clavier dans son sachet en plastique et un petit manuel d'utilisation. Rien qui ne sorte de l'ordinaire ici.

Corsair_Strafe_bundle

Au niveau du bundle on trouve (en plus du Strafe bien entendu!) un petit manuel, un arrache touche ainsi que 2 sets de touches antidérapantes (sous vide messieurs-dames!). Même si l'intérêt est assez limité de ce genre de gadgets (les sets de touches) cela aura le mérite d'être là, l'arrache touche quant à lui facilitera le nettoyage.

Corsair_Strafe_bundle2
Corsair_Strafe_bundle3

Comme on peut le voir les sets de touches supplémentaires ne sont pas seulement équipés d'une surface antidérapante mais sont également inclinés afin d'avoir un point de repère tactile, en effet avec le doigt sur "D" du set FPS on ne se demandera pas si notre doigt est à la mauvaise place car il est surélevé sur le coté. Bon encore une fois c'est vraiment très gadget car après 20 ans de jeux en tout genre je n'ai encore jamais eu mon doigt qui glisse sur une touche, même en été avec presque 40° de température ambiante 😉

Présentation

Corsair_Strafe_dessus

Voici la bête! Corsair n'a clairement pas renié la série Vengeance avec un design qui se rapproche de très près du K70. Comme d'habitude on retrouve un clavier tout de noir vêtu mais Corsair a changé l'aluminium de la carcasse pour du simple plastique qui, même si de bonne qualité est fin. Les touches disposent d'un revêtement "soft touch" qui est vraiment très agréable au toucher et qui ne glissent pas sous le doigt.
Petite touche de design avec une plaque rouge sous les touche qui donne un aspect plus "gaming" au Corsair Strafe, cela ne sert à rien mais cela donne un look plus sympathique au clavier.
En haut à droite on trouve 2 touches, 1 pour activer / désactiver les touches Windows et l'autre pour régler l'intensité du rétroéclairage, à gauche de ces dernières les éternelles LED Verr.Num, Caps lock et Arrêt defil sont présentes.

Corsair_Strafe_touches_multimedia1

De F5 à F8 se trouvent les touches multimédia qui contrôlent le son, activer/désactiver le son ou augmenter et baisser le volume.

Corsair_Strafe_touches_multimedia2

De F9 à F12 on retrouve les fonctions de contrôles multimédia, arrêter, précédent, play / pause et suvant, les fondamentales!

Corsair_Strafe_touche_espace

Un petit mot sur la barre d'espace qui est équipée d'un revêtement antidérapant à l'image des sets de touches livrés en supplément, on ne sait jamais le pouce peut glisser et notre doigt taper la carcasse ce qui en résulterait des dégâts irréversibles 😉 Cela dit, Corsair n'a pas fait d'économies et a doté sa touche avec 1 interrupteur factice de chaque côté en plus de l'interrupteur central ce qui rend la barre d'espace solide.

Corsair_Strafe_cherry_mx_red

Comme je le disais au début de cet article les interrupteurs sont des versions rouges équipés d'une LED, du classique car ils équipent une très large majorité des claviers mécaniques vendus sur le marché.

Corsair_Strafe_touches_alternatives1
Corsair_Strafe_touches_alternatives2

Les sets de touches en place, comme on peut le voir elles seront clairement visible au milieu de cet océan de touches noires, certains trouveront ça utile, d'autres design, d'autres n'en auront que faire, bref il y en a pour tous les goûts!

Corsair_Strafe_arriere

A l'arrière le même plastique noir avec un petit autocollant affichant les logos d'usage et les numéros de série, un petit message disant que l'utilisation d'un clavier peut entrainer des douleurs et qu'il faut consulter un médecin si jamais cela arrive, c'est toujours bon de voir que Corsair veut prendre soin de nous 😉 4 petits pads en caoutchouc sont présents dans les coins afin d'assurer la stabilité de l'engin, ils sont un peu petits à mon goût et sachant que les pieds rétractables ne sont pas équipés de caoutchouc le clavier pourrait bouger.

Corsair_Strafe_pieds1Corsair_Strafe_pieds2

Les pieds sont tout ce qu'il y a de plus basiques, pas de caoutchouc pour faire contact avec le bureau comme je viens de le dire.

Corsair_Strafe_port_USB

A l'arrière et à côté du (gros) câble USB on trouve un port USB déporté, cela pourra s'avérer très pratique pour ceux qui ont moult périphériques.

Corsair_Strafe_cote

Comme on peut le voir les touches ressortent entièrement de la carcasse du clavier, cela facilitera grandement le nettoyage et donne un look plutôt sympathique à la chose. Outre les touches Corsair a bien travaillé les tranches, du plastique laqué noir ainsi qu'une bande LED (la ligne grise sur la photo) sont présents.

Corsair_Strafe_connecteurs_USB1
Corsair_Strafe_connecteurs_USB2

Le gros câble USB donne sur 2 prises, 1 pour le clavier en lui-même et l'autre pour le port USB situé derrière la bête.

Le logiciel

Corsair_Strafe_logiciel1

Téléchargeable ici (dans la partie "downloads" bien entendu!) le logiciel Corsair CUE se veut très complet, mais aussi plutôt difficile à prendre en main, en effet il y a tellement de fonctionnalités qu'il faudra passer beaucoup de temps pour tout cerner et être capable de l'utiliser à fond.
Lors du lancement il va regarder si le firmware de l'appareil est à jour, ce qui n'était pas le cas avec mon exemplaire de test, la mise à jour à pris 30s et tout a été fait automatiquement, un bon point! Après la mise à jour on tombe sur la page d'accueil, qui gère les profils du clavier (importer, exporter, changer de profil etc..). Outre les profils on peut assigner touche par touches des actions, macros, éclairage et tout ce qui va bien, par exemple pour une touche (ou un groupe de touches) il sera possible de lui attribuer une macro ainsi qu'un éclairage personnalisé.

Corsair_Strafe_logiciel2

Dans l'onglet "Actions" il sera possible de créer des macros, du texte, raccourcis, créer une minuterie etc.. Beaucoup de choses sont possibles ici, il ne tiendra qu'à vous de bien regarder toutes les options 😉

Corsair_Strafe_logiciel3

Ici encore le rétroéclairage peut être peaufiné aux petits oignons, des préréglages sont disponibles (continu, inclinaisons, ondulation, onde) mais il sera également possible de créer ses propres éclairages (vous pouvez voir une vidéo ici qui montre quelques possibilités).

Corsair_Strafe_logiciel4

Dans l'onglet "Réglages" comme vous pouvez l'imaginer on pourra régler les différents paramètres du clavier, langues d'entrée, taux de rafraichissement (de 125 à 1000 Hz), mise à jour du firmware et du logiciel, lecteurs multimédias affectés par les touches prévues à cet effet etc..
Pour résumer on peut dire que le Logiciel Corsair CUE est extrêmement complet mais il faudra beaucoup creuser pour faire exactement ce que l'on veut, un mode "normal" et un autre "expert" n'aurait pas été un mal.

Prise en main et utilisation

Avant de commencer il est bon de rappeler qu'un clavier est un périphérique très personnel, le ressenti lors de la frappe, de la manipulation et de l'utilisation ne peut être pris comme argent comptant, je ne peux que vous donner mon impression en étant le plus impartial possible. Il se peut que vous n'ayez pas la même réaction que moi, surtout au niveau des interrupteurs, certains préfèrent les Cherry MX rouge, d'autres les bleus ou encore les marrons (mon cas), donc un conseil avant même de commencer à lire le prochain paragraphe ou même la conclusion, testez les interrupteurs vous-même avant de passer à la caisse si bien sûr vous en avez l'occasion.

La prise en main du Corsair Strafe se fait de manière très rapide, quiconque est habitué aux claviers mécaniques ne sera clairement pas dépaysé ici. Une fois posé sur le bureau s'il est à plat avec les pieds rentrés alors il ne bougera pas mais par contre une fois les pieds sortis il ne restera que 2 pads en caoutchouc à l'avant, le clavier pourra alors un peu bouger si on est un peu bourrin avec lui, lors d'une utilisation normale il ne devrait cependant pas bouger.
Les touches avec leur revêtement "soft touch" sont vraiment très agréables, les sets supplémentaires n'apportent que très peu différence à part un revêtement plus rugueux qui permet de plus facilement "rester" sur la touche, même si très honnêtement je n'ai pas vraiment ressenti de différences en jeux, encore une fois quelque chose de personne.
Venons-en maintenant aux interrupteurs, et plus précisément les Cherry MX Red, il n'y a pas vraiment de grande surprise ici car ils sont utilisés dans quasiment tous les claviers mécaniques du marché, surtout ceux orientés "gaming" car ils n'opposent que très peu de résistance durant l'activation et sont linéaires (contrairement aux bleus et aux marrons). La frappe est souple, précise et les touches remontent très rapidement, idéal pour un acharnement répétitif à outrance! Attention cependant et comme tous les claviers mécaniques avec ce type d'interrupteurs il sera facile de faire des fautes de frappes si vous avez le syndrome des "gros doigts" en appuyant sur 2 touches en même temps, la linéarité n'y est pas étrangère.
Concernant le bruit et même si l'on ne peut clairement pas dire qu'un clavier mécaniques est silencieux le Corsair Strafe grâce à sa conception et ses interrupteurs peut très clairement être placé dans la catégorie des "peu bruyants", pas de bruits désagréables lorsque la touche est enfoncée brutalement, la plaque en métal amortie admirablement bien le tout.
Les touches multimédias sont quand même un plus non négligeable, très dispensable lorsqu'on en a jamais eu ou bien pas eu l'habitude de les utiliser mais une fois qu'on y a goûté il devient difficile de s'en passer, c'est quand même plus facile de changer le volume et de couper le son sur le clavier directement à partir d'une touche que de le faire dans Windows, surtout si l'on est en plein jeu.
Dans les jeux, c'est tout simplement parfait avec les interrupteurs rouges qui sont totalement adaptés à ce type d'usage, l'anti ghosting complet marche à la perfection et il sera possible d'appuyer sur toutes les touches en même temps (si tel est votre désir, loin d'une utilité affolante).

Corsair_Strafe_random

Conclusion

Nous voici arrivé au terme de ce test, que dire du Corsair Strafe?
Corsair nous propose un nouveau clavier mécanique plus orientée entrée de gamme que les modèles de la série K, au final on se trouve avec un produit très bien fini, que ce soit au niveau de la rigidité de la bête ou encore de la qualité de fabrication, les touches sont agréables, et bien entendu les interrupteurs Cherry MX permettent de jouer sans faillir!
En plus de cela et comme d'habitude chez Corsair des petits à-côtés sont ajoutés au Strafe, des touches interchangeables pour les joueurs de FPS et / ou MOBA avec revêtement anti-dérapant et le logiciel Corsair CUE qui permet de configurer le clavier aux petits oignons, allant même jusqu'à faire du rétroéclairage un vrai sapin de noël!
Quelques très légers défauts sont présents cela étant, comme des patins antidérapant un peu petits et l'absence de matière antidérapante sous les pieds rétractables ce qui pourra faire bouger le claviers avec les plus bourrins d'entre-nous, et un plastique un peu fin sur la carcasse du dessus, rien qui n'entache l'utilisation du Corsair Strafe ceci dit!
Pour finir, à un tarif conseillé de 109€ le Corsair Straf est un produit complet, de bonne qualité et qui s’acquittera de sa tâche sans faillir, c'est à dire jouer pendant des heures! Il sera un très bon compagnon pour une config gamer.

Les +

  • Qualité de fabrication
  • Frappe (Cherry MX oblige)
  • Polyvalence
  • Largement customisable

Les -

  • Patins antidérapants un peu petits
  • Plastique un peu fin sur le dessus

Un grand merci à Corsair qui m'a permis de faire ce test.

Où trouver le Corsair Strafe?

Christian Marchini

Fan de High Tech et de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, devenu expert en hardware. Suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook, les 10 commandements du hardware sur Conseil Config !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisment ad adsense adlogger