Finition
Design
Fonctionnalités
Prix

Proposée à environ 240 €, l'Asus ROG Strix Z390-E Gaming est environ 45 € plus chère que la Prime Z390-A. Toutes les fonctionnalités supplémentaires devraient être largement suffisantes pour la quasi intégralité des utilisateurs, comme ceux qui ont besoin d'une connexion Wifi. Cela étant, il faut avoir le reste de la configuration en conséquence pour justifier ce tarif, un carte à 160 € vous permettra de rajouter la différence de 80 € dans une carte graphique plus performante par exemple.

Carte Mère

[Test] Asus ROG Strix Z390-E Gaming

Présentation

Voici la bête ! Le look reprend clairement le style des produits ROG Strix de la marque, adieu le rouge qui a fait son temps pour un mélange de noir et de gris plutôt sympathique à l'oeil. La qualité de fabrication est excellente, il n'y a absolument rien à dire à propos de cela, elle est solide et on sent qu'elle est faite pour durer. Par contre, en dehors des couleurs et de quelques modifications, elle est quasiment identique à la Z390-A que nous avons testé précédemment, voyez plutôt :

Ici, on trouve seulement deux condensateurs supplémentaires pour la partie son, un radiateur supplémentaire pour le deuxième port M.2, un header RGB à côté des ports Sata et bien sûr l'ajout du Wifi en valeur de la ROG Strix. Par contre, et c'est fort dommageable, le bouton de mise sous tension a disparu, de même qu'un header USB 2.0. Bref, il s'agit ici plus d'un relookage pour les joueurs avec l'ajout de du WiFi qu'un modèle vraiment différent de la Prime Z390-A.

A l'arrière, la qualité de fabrication est encore une fois excellente, difficile de reprocher quoi que ce soit à Asus. La carte mère n'étant pas un modèle classé dans le très haut de gamme, il n'y a quasiment pas de composants déportés, ce qui n'est pas vraiment un critère de choix de toute façon. A noter par contre, et contrairement aux modèles d'entrée de gamme que les radiateurs sont fixés via des vis et non des picots en plastique, ce qui mine de rien assure une plus grande tenue dans le temps.


ConnecteurPuissance maximaleVitesse par défautLiés
CPU_FAN12WContrôlée par Q-FanA
CPU_OPT12WContrôlée par Q-FanA
CHA_FAN112WContrôlée par Q-Fan
CHA_FAN212WContrôlée par Q-Fan
M.212WContrôlée par Q-Fan
AIO_PUMP12WMax
W_PUMP+36WMax

Asus a ajouté des connecteurs capables de délivrer 12W pour les ventilateurs du boitier, du processeur ainsi que de la pompe d'un kit AIO. Par contre un connecteur est capable d'envoyer 36 Watts, le W_PUMP+, il sera donc possible d'y brancher une pompe venant d'une installation custom de watercooling, cela pourra servir à certains. Les 2 connecteurs prévus pour les pompes (AIO_PUMP et W_PUMP+) seront toujours alimentés au maximum, tandis que les autres peuvent être contrôlés via Q-Fan, soit dans le BIOS soit sur Windows.

On trouve donc trois PCI-E 16X, dont un seul câblé en 16X (le plus proche du processeur) qui fonctionnera à 8X lorsqu'une deuxième carte sera installé sur le port rouge (qui fonctionne en 8X de base). Cela veut dire que dans une configurations multi-GPU, le débit se bridé en 8X pour les deux cartes, en pratique l'impact sur les performance est quasiment nul cela dit, et cette technologie tend de plus en plus à être abandonnée de toute façon (ce n'est pas un mal !). Ces deux ports sont également renforcés, pour supporter sans soucis l'éventuelle installation de gros monstres, même si en pratique à moins de donner des coups de pieds ou de jeter la tour, cela n'a que peu d'intérêt. Le dernier port 16X est câblé en 4X, il est donc plutôt orienté pour les cartes d'extension gourmande en bande passante, comme un SSD PCI-E ou encore une carte contrôleur RAID. Bien sûr, trois ports PCI-E 1X sont également de la partie.

Les deux M.2 sont équipés d'un radiateur, une bonne chose pour les modèles NVMe qui ont tendance à chauffer lors de fortes charges. A noter que le port le plus près du processeur accepte les SSD PCI-E et Sata (le port Sata 2 est alors désactivé dans le dernier cas), tandis que le plus éloigné n'accepte que les SSD PCI-E. Ils sont placés à des endroits plus stratégiques que sur les premières cartes mères, donc pas de soucis de chauffe à cause d'une carte graphique situé juste au dessus.

Nous avons 6 ports Sata 6Gb/s, tous contrôlés par le chipset Z390, il est possible de créer un RAI 0, 1, 5 ou 10 selon vos besoins.

Un header pour un port USB 3.1 Gen 2 Type-C est également de la partie, on ne peut plus vraiment passer à côté de nos jours, même si ce type de connecteur ne s'est pas encore totalement démocratisé sur les boitiers, très certainement à cause d'une question de coût.

Comment passer à côté du RGB ? Deux types de connecteurs sont présents, un 12V pour les bandes LED "classiques" et un 5V qui permettra de piloter des périphériques RGB avec LED adressables individuellement.

Carte mère ATX oblige, quatre ports pour des modules DDR4 sont présents, accueillant des kits Dual Channel allant jusqu'à une fréquence maximale de 4266 MHz. A noter que tous les modules mémoire dépassant la fréquence du contrôleur mémoire du processeur (2666 MHz pour presque tous les Intel Core de 8eme et 9eme génération) sont considérés comme de l'overclocking. Nous vous conseillons vivement de vérifier la liste des kits testés par le constructeur (disponible ici) avant de passer à la caisse. Même s'il ne devrait pas y avoir de problèmes (à moins de taper dans les très hautes fréquences, 3866 et plus), il vaut mieux s'assurer d'avoir une configuration qui acceptera le profile X.M.P de votre kit, sinon c'est l'écran noir et la configuration manuelle (qui n'est pas toujours facile).

Une des choses que le temps a bien amélioré sur nos cartes mères est la partie son. Fin des années 90 et début 2000, il était assez rare de tomber sur une carte mère qui peut fournir un son de qualité, il était fréquent d'avoir recours à une carte son tierce. Maintenant, quasiment toutes les cartes mères sont équipées d'un chipset son ainsi que des condensateurs haut de gamme, comme sur notre ROG Strix Z390-E Gaming par exemple! Ici, à moins d'avoir un kit son haut de gamme (de qualité HiFi, et non de "simples" enceintes PC) il n'y aura aucunement besoin de partir sur une carte son.

Les radiateurs autour du processeur sont un peu plus imposants et épais que ce que l'on a sur la Z390-A, en plus du support pour le petit ventilateur de 4 cm fourni. Ils recouvrent les VRM, qui seront particulièrement utiles lors de l'overclocking, nous sommes face à un design de quatre phases doublées pour le Vcore, cela devrait être plus que largement suffisant pour un overclocking classique, même d'un processeur pouvant s'avérer gourmand comme le Core i9 9900K. Par contre, ceux qui cherchent à faire des records devront prendre un modèle plus haut de gamme, mais à ce niveau là il faudra également revoir tout le système de refroidissement du processeur, car un simple ventirad ou kit AIO ne suffira plus 😉

Au niveau des connecteurs, nous avons, de gauche à droite:

  • 1 x PS/2, 2 x USB 2.0
  • 1 x USB 3.1 Gen2 Type-A, 1 x USB 3.1 Gen2 Type-C
  • 1 x DisplayPort, 1 x HDMI
  • 2 x USB 3.1 Gen2 Type-A
  • 1 x RJ45 Gigabit, 2 x USB 3.1 Gen1 Type-A
  • 2 x antennes WiFi
  • 1 x panneau audio

Comme on peut le voir, la connectique arrière est plutôt complète. Pas moins de 8 ports USB, de l'USB 2.0 au 3.1 Gen 2 Type-C, il y en a pour tout le monde! En plus de cela, Asus nous propose deux sorties vidéos, DisplayPort et HDMI, même si cela risque de ne pas être utilisé dans une configuration équipée d'une carte mère de ce type, cela serait dommage!

Christian Marchini

Fan de High Tech et de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, devenu expert en hardware. Suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook, les 10 commandements du hardware sur Conseil Config !

Continuer la discussion sur le forum: forum.conseil-config.com

Advertisment ad adsense adlogger