NewsVentilateur

[Test] Noctua NT-H2 et présentation NH-U12S TR4-SP3

Présentation

Noctua pousse le haut de gamme jusqu'au bout ce coup-ci, la NT-H1 en son temps était livrée dans deux feuilles en plastique dur, ce qui était suffisant pour de la pâte thermique. Maintenant, c'est carrément une boite reprenant les couleurs (que l'on aime ou pas !) et le design de la marque qui nous attend, un peu comme si on avait acheté un mini ventirad. Est-ce que cela ne serait pas même un peu trop ? 😉

A l'arrière, un tableau des caractéristiques techniques de chaque pâte, avec une petite mention d'accessoires supplémentaires pour la NT-H2, des lingettes nettoyantes, parce que c'est mieux de partir sur une base propre.

A l'intérieur, les seringues de pâte thermique sont soigneusement placées à l'intérieur d'un moule en carton, pour être sûr que le transport se passe bien !

L'installation est imprimée dans la boite, comme on peut le voir la marque préconise un point de 3 à 4 mm sur un processeur Intel socket 115X, 5 pour du AMD AM4 et Intel LGA20xx et pas moins de 9 pour du AMD TR4 / Intel LGA3647. Il n'est pas difficile de comprendre la raison, les processeurs étant plus gros il est moins facile d'étaler un point central. Ceci dit, 4 gros points pour le TR4 fonctionnerait très bien, mais au moins Noctua nous montre une technique.

Noctua en profite pour sortir ses NA-CW1 Cleaning Wipe, des lingettes qui préparerons votre processeur / plaque froide du ventirad. Elles ne sont présentes que dans la boite des NT-H2, 3 pour la seringue de 3,5 gramme, et 10 pour la 10 grammes. Dommage de ne pas les avoir avec la NT-H1, mais cela ne changera pas la vie de toute façon.

Les deux pâtes (NT-H1 à gauche et NT-H2 à droite) sont très différentes. D'une part la NT-H1 est grise foncée et plutôt compacte, elle ne coule pas lors de l'application. La NT-H2 par contre est gris clair, elle a tendance à faire des fils et semble plus "liquide". Si vous préférez étaler votre pâte sur toute la surface avant de poser le ventirad, il sera bien plus facile de le faire avec de la NT-H2.

Nous avons donc appliqué la NT-H2 (et plus tard la NT-H1) comme le montrait la notice de Noctua. Première chose à noter, un processeur Threadripper est énorme, il est donc nécessaire de mettre de la pâte thermique à plusieurs endroits. Quans nous parlions de pâte liquide, on peut voir ici les fils laissés en passant d'un point à un autre. Ce n'est pas forcément très gênant, mais il faut faire attention à ne pas retirer la seringue trop vite une fois l'application faite, il pourrait y en avoir à côté.

Passons rapidement au NH-U12S TR4-SP3, la boite reprend le design de tous les autres produits de la marque. Au dessus, le nom du modèle avec un listing des points forts de la bête (Compatibilité mémoire, ventilateur PWM et adaptateur "low noise", montage facile, garantie de 6 ans etc..), sur le côté on trouve un tableau des caractéristiques techniques afin de ne pas se tromper lors de l'achat.

Voici la bête ! Le radiateur en lui-même est pafaitement identique à ses frères pour les autres sockets, ailettes en aluminium, 5 caloducs nickelés, ventilateur NF-F12 PWM équipé de coins en caoutchouc etc.. On note cependant que la base n'est clairement pas la même, bien plus imposante pour s'adapter à la grosse plaque qu'un le Threadripper.


La grosse plaque chargée de faire transiter la chaleur du processeur vers le radiateur est usinée différemment par rapport aux NH-U12S. En effet, sur les autres modèles il y a des cercles concentriques permettant un contact plus fort au centre, ce qui est une bonne chose pour les processeurs comme les Intel 115x ou AMD AM4 car ils ont leur DIE situé au centre. Sur les Threadrippers, il y a 4 DIE assez espacés les uns des autres, donc une pression plus forte au milieu n'aurait pas de sens. La surface dispose d'une excellente finition, presque miroir même si on voit quelques traces d'usinage.

En ce qui concerne l'installation, et une fois la pâte thermique appliquée il n'y a vraiment rien de plus simple à faire, visser directement les 4 vis du ventirad dans le socket de la carte mère. Il n'y a même pas pas besoin d'installer une backplate, on pose et ou vis, c'est fini !

Voici la bête installée ! Il n'y a pas la moindre ombre d'un problème avec la mémoire, ni les ports PCI-E proches. Comme pour les autres sockets, le NH-U12S ne viendra pas déranger les autres composants.

Christian Marchini

Fan de High Tech et de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, devenu expert en hardware. Suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook, les 10 commandements du hardware sur Conseil Config !

Continuer la discussion sur le forum: forum.conseil-config.com

Advertisment ad adsense adlogger