Performances
Niveau Sonore
Système de refroidissement
Design
Bundle
Prix

La R9 Nano est clairement une vitrine technologie chez AMD au niveau du rapport performances / encombrement, elle est à ce jour la petite carte graphique qui s'installera dans tous les boitiers la plus puissante du marché. Proposée à un tarif révisé de 549.90€ la XFX R9 Nano comblera sans le moindre doutes les attentes des joueurs aspirants à avoir une configuration gamer mini-ITX la plus puissante possible.

Carte Graphique

[Test] XFX R9 Nano

Introduction

XFX_logo

Salut à tous!

Malgré les cartes de dernières générations AMD n'a pas vraiment le vent en poupe dernièrement, entre les renommages successifs et la consommation assez importante des cartes il fallait mettre un bon coup de pieds dans tout cela en sortant un modèle qui se démarque du lot, ce qui nous vaut un test aujourd'hui! La R9 Nano est une carte qui se veut être principalement étudiée pour être installée dans un boitier mini ITX, d'où sa longueur de 15 cm, ce qui permettra de l'installer dans tous les boitiers du marché (sans ceux qui ne dispose pas d'équerres d'extensions d'une hauteur "normale"). Là où AMD veut frapper un grand coup est le rapport performances / encombrement, en effet la petite bête dispose de la même architecture que les cartes ultra haut de gamme de la marque, les Fury, donc équipée de mémoire HBM (soudée directement à côté du GPU, donc un gain de place non négligeable) et d'un GPU Fiji, de quoi avoir d'excellentes performances.La R9 Nano était disponible à son lancement à un tarif recommandé de 690€ mais AMD a décidé de revoir cela à la baisse dernièrement, il est maintenant possible de trouver la bête à 549.90€, un rapport performances / prix bien plus intéressant? C'est ce que nous allons voir!

Présentation

Caractéristiques

XFX_R9_Nano_origine_GPUZ

 AMD R9 Fury XAMD R9 FuryXFX R9 Nano
GPUFijiFijiFiji
Finesse de gravure28 nm28 nm28 nm
Unités de calcul409635844096
Unités de texture256224256
Fréquence GPU avec boost1050 MHz1000 MHz1000 Mhz
Fréquence Mémoire500 MHz500 MHz500 MHz
Mémoire4 Go de HBM4 Go de HBM4 Go de HBM
Bande passante mémoire512 Go/s512 Go/s512 Go/s
Connectique1 x HDMI 1.4a
3 x mini Display Port
1 x HDMI 1.4a
3 x mini Display Port
1 x HDMI 1.4a
3 x mini Display Port
Dimensions19.4 x 10.2 x 4.2 cm-15.2 x 10.2 x 4.2 cm
Alimentation2 x 8-pin2 x 8-pin1 x 8-pin
TDP Maximum385 Watts385 Watts185 Watts
Garantie2 ans2 ans2 ans
Prix conseillé710€ TTC590€ TTC549.90€ TTC

Comme on peut le voir la XFX R9 Nano sur le papier est à peu de choses près une R9 Fury X, même GPU "Fiji", même nombre d'unités de calcul et toutes les 2 ont 4 Go de HBM cadencé à 500 MHz, la seule petite chose qui les démarque sur le papier est la fréquence du GPU qui est de 1050 MHz sur la Fury X contre 1000 MHz sur la Nano.
Malgré tout AMD pour pouvoir sortir une carte aussi petite que la R9 Nano avec ses 15.2 cm de longueur a du faire des concessions au niveau de la consommation, en effet lorsqu'une Fury X peut consommer jusqu'à 385 Watts (valeur maximale) la Nano quant à elle se contente de 185 Watts, cela limitera grandement la tenue de la fréquence maximale dans les jeux, en effet Mr Powertune sera la pour calmer les ardeurs de la bête bien avant sa grande soeur. Lorsqu'une Fury X pourra tenir sa fréquence maximale dans quasiment toutes les situations la Nano aura beaucoup plus de mal et se verra "bridée" (souvent aux alentours des 850 MHz, donc quand même une bonne baisse par rapport aux 1000 MHz d'origine), bien entendu sans même prendre en compte la température du GPU qui entre également en ligne de compte (85°).
Cela étant, AMD n'a clairement pas les mêmes prétentions pour la Nano que sa grosse Fury X, cette dernière est étudiée pour s'installer dans une configuration "classique" alors que la Nano dans un tout petit boitier mini-ITX, les 2 ne se feront donc clairement pas d'ombre.
Proposée à un tarif revu de 549.90€ TTC la R9 Nano se veut maintenant au prix d'une GTX 980, cette dernière n'ayant pas d'équivalent au niveau des dimensions, la carte la plus proche étant une GTX 970 (les Gigabyte GTX N970IX et Asus GTX970), qui sont moins chères mais très certainement moins performantes également.

Boite et bundle

XFX_R9_Nano_boite1XFX_R9_Nano_boite2

Une chose est sûr chez XFX, une fois le design de la boite trouvé il est décliné pendant des années sur toutes les cartes! Non pas que cela change quoi que ce soit de toutes manières, l'ensemble est sobre. A l'avant on y trouve le modèle, la quantité de mémoire, la connectique disponible etc.. A l'arrière un listing du contenu de la boite, les principales fonctionnalités et la configuration minimale (on peut voir également que XFX demande une alimentation de minimum 750 Watts... encore une fois très très largement surdimensionnée).

XFX_R9_Nano_boite3
XFX_R9_Nano_boite4

A l'intérieur de la boite on tombe sur le carton contenant le bundle, en dessous de ce dernier la bête bien emballée dans un plastique à bulles, comme je le disais plus haut le carton des autres modèles de cartes est clairement réutilisé, le moule étant bien plus grand que la Nano elle-même 😉 (Comme on peut le voir sur la R9 390X de la marque par exemple ici).

XFX_R9_Nano_bundle

Le bundle est constitué de:

  • 1 DVD de drivers
  • 1 carte de garantie
  • 1 guide d'installation
  • 1 adaptateur 2 x 6-pin -> 1 x 8-pin

On est en présence d'un bundle tout à fait classique au niveau des cartes graphiques, outre l'éternel DVD de drivers et le guide d'installation rapide l'adaptateur pourraient s'avérer utiles si jamais on vient à manquer de connecteurs (ce qui n'est pas vraiment bon signe ceci dit).

La carte

XFX_R9_Nano

Voici la bête! La première chose qui frappe est sa petite taille, en effet avec 15.2 cm de longueur cela change des monstres de plus de 30 cm qu'il y a de plus en plus 😉 Malgré sa petite taille la carte fait très solide grâce à son carénage en métal, le plastique n'a pas sa place ici! XFX n'a pas touché au design de référence et propose une carte totalement identique à celle de référence, si ce n'est que le logo sur le ventilateur change.

XFX_R9_Nano_avant
XFX_R9_Nano_arriere

Une bonne brique, si je devais qualifier la R9 Nano, un uniquement ventilateur au centre d'un rectangle noir, la seule chose qui vient perturber la sobriété de l'ensemble est le "RADEON" sur le côté, on ne sait jamais il faut que cela se voit bien! Notez que la carte dépasse difficilement la longueur du connecteur PCIe, une joie pour ceux qui manquent cruellement d'espace.

XFX_R9_Nano_dessus
XFX_R9_Nano_dessous

Comme je le disais carénage en métal, un gros "RADEON" sur le dessus pour être sûr qu'on voit bien la marque, il faut bien montrer un peu la bête 😉 On peut également apercevoir les ailettes en aluminium du ventirad.

XFX_R9_Nano_derriere

A l'arrière on voit bien mieux les ailettes en aluminium, l'air sera expulsé non seulement à l'extérieur du boitier mais également à l'intérieur. Consommation contenue va également avec un seul connecteur d'alimentation 8-pin, au moins on restera dans les clous et il n'y aura pas besoin d'une alimentation avec 2 connecteurs PCIe.

XFX_R9_Nano_connectique

Niveau connectique AMD a dit stop au DVI, il est ici question de 3 connecteurs Display Port et de 1 connecteur HDMI 1.4. On peut également voir les aérations qui permettront l'expulsion d'une partie de l'air chaud à l'extérieur du boitier.

On déshabille la carte

XFX_R9_Nano_a_poil

Avec le ventirad enlevé on se rend encore mieux compte de la petitesse de la R9 Nano, en effet il n'y a pas grand chose ici le bloc GPU + mémoire et les VRMS (pour résumer rapidement). En effet grâce à la mémoire HBM directement intégrée au packaging du GPU (les 4 petits rectangles collés au GPU) le besoin en espace est bien réduit, d'où la réduction drastique du PCB.

XFX_R9_Nano_ventirad

Le ventirad est constitué d'une large plaque en cuivre directement en contact avec le GPU et la mémoire, le tout refroidi par 2 gros caloducs en contact avec les ailettes en aluminium. Un autre caloduc (à gauche sur la photo) est là pour refroidir les VRMs de la carte. La plaque en métal fait également office de refroidissement, en contact avec les différents composants de la carte.

Les tests

La plate-forme de test

La configuration utilisée lors des tests est la suivante :

  • Processeur: Intel Core i5 4670K @ 4 Ghz
  • Carte mère: Gigabyte Z87-UD5H TH
  • Mémoire: Kingston HyperX 4 x 2 Go 1600Mhz
  • Disque dur: WD Raptor 150 Go
  • Alimentation: Seasonic X650
  • Drivers: Catalyst 16.1
  • Système d'expoitation: Windows 8.1 64bits

Tous les jeux seront testés en 1920x1080 détails à fond (sauf le TressFX sur Tomb Raider), ce qui représente le "standard" actuel, les cartes graphiques utilisées lors des tests sont les suivantes :

  • Asus GTX770 DirectCU OC
  • HIS R9 290 iPower IceQ X² OC 4GB (testée ici)
  • MSI R9 280X Gaming (testée ici)
  • MSI R9 290 Gaming OC 4GB (testée ici)
  • Powercolor R9 280X (testée ici)
  • Sapphire 7950 Dualx @ 900Mhz
  • Sapphire 7970 Ghz Edition
  • Sapphire R9 280X VaporX Tri-X (testée ici)
  • XFX R9 280 Double Dissipation (testée ici)
  • XFX R9 285 Black Edition (testée ici)
  • XFX R9 380 Double Dissipation (testée ici)
  • XFX R9 290 Double Dissipation (testée ici)
  • XFX R9 390 Double Dissipation Core edition (testée ici)

Consommation / Température

XFX_R9_Nano_resultats_consommation

Le test de consommation a été réalisé sous OCCT Power Supply qui permet de pousser la consommation des composants au maximum, notez que cette valeur reflète la consommation totale à la prise de la machine et non pas la carte graphique elle même!

Comme on peut le voir la consommation de la configuration équipée de la XFX R9 Nano est vraiment très contenue, en fait elle est plus contenue qu'avec toutes les autres cartes du comparatif! Avec 305 Watts en charge la configuration se révèle est vraiment très peu énergivore, une aubaine pour ceux qui veulent se faire une configuration musclée dans un petit boitier, car oui il est bien plus recommandé d'avoir une configuration qui consomme "peu" dans un boitier de type mini-ITX.

XFX_R9_Nano_resultats_temperature

Au niveau des températures et grâce à une consommation contenue la R9 Nano affiche un petit 72°, et ce malgré le ventirad bien plus petit que toutes les autres cartes du comparatif. Avec 72° on est assez loin des 85° qui enclencherait Mr Powertune, on peut dire qu'on a bien bossé chez AMD.

Niveau sonore

Attention : Partie à prendre avec des pincettes, n'ayant malheureusement pas accès aux équipements adéquats et utilisant une application android pour faire les relevés les mesures ci-dessous ne sont données qu'a titre indicatif ! Les relevés ont été pris à 20cm de la carte graphique.

XFX_R9_Nano_resultats_niveau_sonore

On aurait pu croire en voyant la petitesse de la carte que les nuisances sonores auraient été bien élevées en charge, mais il n'en est rien! Au repos la carte affiche un petit 34 dB, ce qui n'est pas entièrement silencieux mais ne devrait pas se faire entendre dans un boitier (le ventilateur tourne à 1500 RPM pour info). Malgré les 41 dB en charge on ne peut pas qualifier la R9 Nano de bruyante, elle est certes audible mais elle ne gênera pas nos petites oreilles une fois dans un boitier, c'est d'ailleurs très honnêtement assez surprenant, merci la consommation contenue!

Powertune

Pour commencer, jetons un œil au Powertune qui équipe la XFX R9 Nano 4Go. Powertune est chargé de maintenir la température du processeur, la consommation de la carte en deçà de certaines valeurs. Lors d'overclocking il est obligatoire de pouvoir modifier tous les réglages possibles afin d'en tirer les meilleures performances, pour Powertune et la série des R9 Nano il est possible d'augmenter la limite de consommation de la carte de 50% (Comme les R9 290 / 290X / 390 / 390X).
Voyons comment réagit le GPU lorsqu'il est soumis à OCCT :

Réglages d'usine, OCCT:

XFX_R9_Nano_Origine_OCCT

Voici que l'on se heurte de plein fouet à Mr Powertune, en effet la limite de consommation de base est agressive et fait tomber le GPU aux environs de 750 MHz lors d'une charge lourde. voyons voir ce que cela donne sous 3D Mark Fire Strike, qui représente un peu mieux une charge dans un jeux:

Réglages d'usine, 3DMark Fire Strike:

XFX_R9_Nano_origine_3DMark

C'est un peu mieux sous 3DMark, en effet on passe ici à environ 850 MHz, c'est certes assez loin des 1000 MHz de fréquence boost mais rien qui ne sorte de l'ordinaire, AMD lui-même donne la R9 Nano pour tourner aux environs de cette fréquence en jeux.
Par contre, et comme toutes les cartes AMD il est possible d'augmenter la limite de consommation, cela entrainera bien entendu une consommation plus élevée, ainsi que bien évidemment une chauffe plus grande et des nuisances sonores plus élevés, mais devrait permettre à la carte de fonctionner à des fréquences supérieures. Voyons voir cela sous OCCT:

Limite de consommation +50%, OCCT:

XFX_R9_Nano_origine_plus_50pct_OCCT

Effectivement une fois la limite de consommation relevée la carte est capable de maintenir un petit 910 MHz sous OCCT, ce qui est quand même plus sympathique que les 750 MHz observés plus haut. Par contre et encore une fois OCCT ne représente pas une consommation pratique, la carte est poussée dans ses derniers retranchements et il n'y aura jamais la même charge en jeux. Voyons voir ce que cela donne sous 3DMark:

Limite de consommation +50%, 3DMark Fire Strike:

XFX_R9_Nano_Origine_plus_50pct_3DMark

Sous 3DMark la carte arrive à se stabiliser à 1000 MHz, ce qui est quand même plus intéressant qu'avec les réglages d'origine. Par contre à ce stade là la carte graphique monte à une températures de 82°, le ventilateur fait beaucoup plus de bruit et la consommation explose, comme on le verra plus loin lors de l'overclocking.

Jeux

XFX_R9_Nano_resultats_3DMarkXFX_R9_Nano_resultats_Battlefield4XFX_R9_Nano_resultats_bioshock_infinite
XFX_R9_Nano_resultats_Crysis3XFX_R9_Nano_resultats_hitman_absolutionXFX_R9_Nano_resultats_Tomb_Raider

Recapitulatif des performances

XFX_R9_Nano_resultats_moyenne_jeux1

Les performances sont comparées à une Sapphire HD7950 DualX, qui a une base 100:

Comme on peut le voir les performances de la petite R9 Nano sont vraiment très bonnes, la R9 390X qui était la carte graphique la plus puissance testée chez conseil Config est larguée, la R9 Nano est 9% plus rapide que cette dernière! Les jeux ne lui résisteront pas, surtout si vous jouez en 1920 x 1080, et que vous possédez un écran 144 Hz (même s'il faudra faire certaines concessions pour avoir un taux de FPS aussi élevé constamment).

Overclocking

XFX_R9_Nano_OC_gpuz

Afin d'avoir la meilleure idée possible des capacités d'overclocking de la R9 Nano, et pour avoir le moins possible de baisse de fréquence le ventilateur a été réglé à 100%. En voyant la taille de la carte (le ventirad plus précisément) et les résultats plus bas l'augmentation de la tension aurait été contreproductif pour la stabilité de la fréquence du GPU, donc l'overclocking se fera uniquement à la tension d'origine:

  • GPU: 1050 Mhz (+50 Mhz)
  • Mémoire: 520 Mhz (+20 Mhz)

Comme on peut le voir la XFX R9 Nano n'est pas vraiment faite pour l'overclocking, ce qui n'est en rien étonnant. Avec 50 MHz de plus sur le GPU et 20 MHz de plus sur la mémoire les gains ne devraient pas être vraiment énormes par rapport à ce que l'on à d'origine. Cependant, la chose qui devrait impacter largement les résultats est l'augmentation de la limite de consommation de 50%, en effet comme on a pu le voir plus haut la carte tient une fréquence bien plus élevée avec cette limite augmentée (850 MHz environ contre 1000 MHz).

Consommation

XFX_R9_Nano_OC_consommation

Il est clair que l'option qui limite la consommation n'est pas là pour rien! En effet on passe d'un 305 Watts très raisonnable à 444 Watts! Une augmentation qui n'est pas anodine et ne sera en toute logique pas adaptée à un boitier mini ITX, même si en soit 444 Watts n'est pas énorme pour une configuration gamer. Encore une fois les relevés ont été pris à la prise, et pour la configuration complète!

Températures

XFX_R9_Nano_resultats_OC_temperature

Ventilateur à 100% oblige la température baisse un peu, on passe de 72° à 68°, il n'y a pas grand chose à voir ici.
Maintenant que l'on a vu la consommation et les températures il faut voir ce que cela donne au niveau des nuisances sonores, le ventilateur est réglé sur 100% afin de maintenir la température et les fréquences de fonctionnement sous contrôle, donc attention les oreilles.

Niveau Sonore

Attention : Partie à prendre avec des pincettes, n'ayant malheureusement pas accès aux équipements adéquats et utilisant une application android pour faire les relevés les mesures ci-dessous ne sont données qu'a titre indicatif ! Les relevés ont été pris à 20cm de la carte graphique.

XFX_R9_Nano_resultats_OC_niveau_sonore

Pas vraiment besoin de vous faire un dessins, à 100% le ventilateur affiche un bon petit 55 dB, et pour cause car il tourne à une vitesse de 3700 RPM. Autant dire que comme cela la carte n'est pas du tout agréable à utiliser, à moins d'avoir un casque elle vous cassera les oreilles, mais c'est le prix à payer pour profiter du maximum de la carte.

Powertune

OC - Limite de consommation +50%, OCCT:

XFX_R9_Nano_OC_OCCT

Avec la limite de consommation augmentée au maximum et le petit overclock on gagne environ 10 MHz pour passer d'environ 910 MHz à 920 MHz, rien qui ne puisse changer grand chose sur OCCT.

OC - Limite de consommation +50%, 3DMark:

XFX_R9_Nano_OC_3DMark

Lorsque l'on observait un 1000 MHz tenu avec l'augmentation de la limite de consommation mais sans l'overclock ici on peut voir que l'on commence à 1050 MHz pour tomber environ à 1000 - 1020 MHz sous 3DMark. Que peut-on conclure? Et bien il est fort inutile d'essayer d'overclocker la R9 Nano, il est déjà difficile de tenir la fréquence boost sans overclock, donc l'overclocking sera inexistant au mieux.

Résultats

XFX_R9_Nano_OC_resultats_moyenne1

Comme on peut le voir les résultats sont très satisfaisants, on gagne environ 10.5% en poussant la carte dans ses derniers retranchements, je n'ai pas de Fury X sous la main mais les résultats devraient vraiment être très proches entre les 2 cartes. Encore une fois, les résultats ne sont pas liés à l'overclocking lui-même mais plutôt à l'augmentation de la limite de consommation, en plus du ventilateur à fond et de la consommation qui explose.
Pour résumer il est bien possible d'exploiter le plein potention de la R9 Nano, mais cela sera au prix de nuisances sonores élevées et d'une plus grosse consommation, ce qui va à l'encontre de ce que ces messieurs de chez AMD veulent pour la carte.

XFX_R9_Nano_random

Conclusion

Nous voici arrivé au terme de ce test, que dire de la XFX R9 Nano?
AMD revient sur le devant de la scène avec une carte qui se veut toucher un marché de niche, en effet la R9 Nano est une carte qui montre clairement sa volonté de s'installer dans une configuration gamer mini-ITX. La consommation de la carte est maitrisée, les nuisances sonores contenues, les performances sont de premier ordre et le tout dans une carte qui n'excède pas les 15 cm de longueur!
La R9 Nano est clairement une vitrine technologie chez AMD au niveau du rapport performances / encombrement, elle est à ce jour la petite carte graphique qui s'installera dans tous les boitiers la plus puissante du marché.
Proposée à un tarif révisé de 549.90€ la XFX R9 Nano comblera sans le moindre doutes les attentes des joueurs aspirants à avoir une configuration mini-ITX la plus puissante possible.

Les +

  • Rapport performances / encombrement
  • Taille
  • Consommation contenue
  • Nuisances sonores (par rapport à sa taille)

Les -

  • Étudiée pour un marché de niche

Un grand merci à Jérémie et Jean-Manuel de chez Goldenfish qui m'a permis de faire ce test.

Où trouver la AMD R9 Nano?

Christian Marchini

Fan de High Tech et de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, devenu expert en hardware. Suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook, les 10 commandements du hardware sur Conseil Config !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisment ad adsense adlogger