Finition
A l'usage
Fonctionnalités
Prix

Proposée à un tarif d'environ 80 €, elle est 20 € plus chère que l'IronClaw RGB filaire, mais ce n'est pas déconnant avec la gestion du sans fil ainsi que l'ajout de quelques fonctionnalités (boutons et une zone RGB supplémentaire). Cependant, cela reste quand même une somme certaine pour une souris, surtout réservée à un public aux grandes mains. Si vous êtes dans ce cas, et que le sans fil est quelque chose qui vous fait envie, vous ne serez pas déçu.

NewsSouris

[Test] Corsair IronClaw RGB Wireless – Grande main et sans fil !

Corsair Ironclaw RGB Wireless à l'usage

Une fois installée et configurée, voyons voir ce que la Corsair Ironclaw RGB Wireless nous réserve ! Avant même d'en parler, notez bien que ce type de périphérique est très personnel, et que chacun aura une sensation différente. Ne vous fiez donc pas aveuglément à ce qui va suivre, car les points forts (ou faibles) que nous avons trouvé peuvent très bien être diamétralement opposés pour vous. Nous ne pouvons donc que vous conseiller d'essayer vous-même la bête au préalable en magasin si vous en avez l'occasion, même si cela n'est pas toujours facile bien sûr.

Corsair Ironclaw RGB Wireless

La première chose qui frappe lorsqu'on a la souris en main est sans taille bien entendu. Sa hauteur remplie parfaitement bien la main et la rend très confortable, pour ceux qui ont une main assez grande. Les différents revêtements sont également agréables au toucher et ne font pas transpirer. Comme pour sa petite soeur filaire, les creux présents au bout des clics gauche et droit donnent un repèrent tactile appréciables à l'usage, permettant de trouver le bon endroit où positionner nos petits doigts.

Corsair Ironclaw RGB Wireless

Les boutons sur le côté, pour le pouce donc, sont facile d'accès et ne posent aucun soucis d'activation. Il n'est nécessaire d'appuyer trop fort dessus, mais ne s'activeront pas par mégarde. L'ajout des deux boutons sur le dessus est appréciable, on les trouve facilement avec l'index. Par contre, celui qui est placé au dessus des deux boutons latéraux est assez particulier. Il est assez difficile de le trouver, trop haut pour le pouce et trop bas pour l'index, à réserver donc à des actions qui ne nécessitent pas un activation instantané !

Dans les jeux, il n'y a absolument rien à dire. Le capteur Pixart PMW3391 fait parfaitement bien son travail, la Corsair IronClaw RGB Wireless ne décroche jamais, quel que soit le type de jeu. Fut un temps ou le sans fil était fui comme la peste par les joueurs, à raison d'ailleurs ! L'évolution a clairement été dans le bon sens à ce niveau. Comme la Harpoon RGB Wireless testée précédemment, le nouvelle venue permet de jouer à tous les jeux, mêmes les FPS sans ressentir aucun lag en pratique !

Christian Marchini

Fan de High Tech et de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, devenu expert en hardware. Suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook, les 10 commandements du hardware sur Conseil Config !

Meilleurs commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour ce test détaillé.
    Comment sont les crans de la molette ? Pas trop durs ou trop lâches ?
    Et la molette en elle-même, est-elle débrayable comme celle de certains modèles Logitech ?
    Merci d’avance et bonne journée :slight_smile:

  2. Hello !

    La molette est assez lâche, il est facile de la faire bouger sans même forcer :slight_smile:
    Il n’y a malheureusement pas moyen de la laisser en roue libre, il n’y en a pas beaucoup à part les Logitech malheureusement :slight_smile:

Continuer la discussion sur le forum: forum.conseil-config.com

Participants

Advertisment ad adsense adlogger