Stabilité
Rendement
Niveau sonore
Modularité
Composants internes
Prix

Alimentation

[Test] NZXT E650, monitoring et personnalisation au programme!

Introduction

nzxt_logo

Bonjour à tous!

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas eu de produits NZXT à tester à la rédaction, depuis le H700i en début d'année. Aujourd'hui nous allons vous faire découvrir la NZXT E650, la toute nouvelle alimentation se voulant "connectée" au maximum. NZXT s'était déjà essayé aux alimentations en 2010 avec ses Hale 90, d'excellents blocs mais qui n'ont pas eu de suites.
La nouvelle série E est composée de trois nouveaux modèles, 500, 650 et 850 Watts, certifiés 80Plus Gold. Voyons voir cela de plus près.

Présentation et bundle

La boite est on ne peut plus sobre comme d'habitude chez NZXT, on y trouve sur la façade une photo du bloc et le nom du modèle sur fond blanc, et c'est tout! A l'arrière on trouve un listing des points forts de la bête, à savoir le monitoring de la consommation, une ventilation hybride, des composants internes haut de gamme et j'en passe. En plus de cela un tableau de la répartition de la puissance sur les différents rails et le nombre de connecteurs disponibles, le minimum syndical!

A l'intérieur de la boite on commence à avoir une idée de l'OEM qui a construit le bloc, Seasonic bien sûr! A l'ouverture on tombe donc sur une épaisse mousse enveloppant le bloc, un sac contenant les différents câbles modulaires étant juste à côté.
Le bundle quant à lui est on ne peut plus restreint, avec en plus des câbles modulaires uniquement le manuel, point de scratch pour attacher les câbles ou autres.

Présentation

Voici la bête! Une chose est sûre, NZXT a tout fait pour nous proposer un produit aux allures haut de gamme. La peinture est parfaitement bien appliquée, les finitions sont excellentes et la sobriété de l'ensemble pourra parfaitement s'accorder dans tous les PC. Les dimensions sont contenues, avec 15 cm de profondeur, ce qui pourra être un critère de choix dans les boitiers compacts.

Au dessus on trouve une grille d'aération qui change un peu de ce que l'on a sur les modèles concurrents, avec des cercles de différentes tailles pour donner un look atypique. Elle cache le ventilateur de 12 cm installé par NZXT, même si son look est sympathique ces trous ne sont pas les meilleurs pour laisser passer le flux d'air, même si cela ne changera pas grand chose en pratique!
en dessous, un autocollant est présente, reprenant le tableau de la répartition de la puissance, le label 80Plus Gold ainsi que les informations d'usage.

Sur les côtés la sobriété prime encore une fois, avec seulement le logo de la marque ainsi que le modèle, rien qui ne soit "flashy" ici! Cela étant, NZXT a fait un choix assez discutable sur l'orientation de l'écriture. En effet, peut importe que l'on mette le ventilateur vers le bas ou vers le haut, les écritures seront à l'avent lorsque l'on regarde le bloc du côté des composants, lorsque l'on un panneau fenêtre par exemple. NZXT a fait le choix d'avoir les inscriptions à l'endroit lorsque l'on regarde l'arrière de la carte mère, car tous les boitiers de la marque sont équipés d'un cache alimentation et apparemment tous les boitiers du marché prennent cette tendance. Tout cela est bien beau mais est-ce que le nombre de personnes ayant un cache alimentation est plus important que ceux sans, et qui a une vitre du côté arrière de la carte mère? 😉

Voici ce dont on parle ici, l'écriture étant dans le bon sens lorsque l'on regarde de l'arrière de la carte mère, ne tient qu'à vous de vous faire une idée sur le choix du constructeur 😉

A l'arrière une large grille percée est présente pour laisser passer le flux d'air, qui ne devrait de toute façon pas être énorme 😉 Point de bouton pressoir permettant de passer du mode hybride au mode actif, pourtant présent sur les Seasonic. En plus de cela bien entendu le connecteur secteur et le bouton marche/arrêt sont présents.

Du côté des connecteurs on trouve les 24-pin et CPU 4+4-pin, ainsi que trois connecteurs pour les périphériques Sata / Molex et deux pour les PCI-E. Aussi et plus atypique un port mini-USB est présent, un câble est livré dans le bundle pour relier le bloc à la carte mère, afin de monitorer la bête.

Une fois la NZXT E650 mise à nue, on tombe sur une plateforme que l'on connait bien maintenant, la Seasonic Focus+ Gold! Bien entendu, quelques modifications ont été apportées pour permettre le monitoring de la consommation en temps réel, ainsi que quelques petites autres chose que l'on verra plus bas. Les condensateurs sont comme d'habitude haut de gamme avec des modèles japonais certifiés 105°, ce qui assurera une fiabilité accrue.

Le ventilateur est confié à Hong Hua avec son modèle HA1225H1S2F-Z tournant à une vitesse maximale de 2220 RPM pour une consommation donnée de 6.96 Watts (au maximum), un modèle "FDB" assurant un bruit inférieur à un roulement à billes tout en gardant une très longue durée de vie. Aucun soucis donc à ce niveau là non plus, de toute façon la garantie de 10 ans est là si jamais le ventilateur venait à poser soucis 😉 A noter que même s'il est donné pour fonctionner à 2200 RPM, NZXT nous assure une vitesse maximale de 1800 RPM, très certainement gérée par l'électronique interne.

Les câbles modulaires


NZXT E650
24 pin61 cm
4+4 pin (Processeur)65 cm
6 + 2 pin (Pcie) + 6 + 2 pin (Pcie)67.5 + 7.5 cm
6 + 2 pin (Pcie) + 6 + 2 pin (Pcie)67.5 + 7.5 cm
Sata + Sata + Sata + Sata50 + 10 + 10 + 10 cm
Sata + Sata + Sata + Sata50 + 10 + 10 + 10 cm
Molex + Molex + Molex50 + 10 + 10 cm
Mini-USB -> connecteur USB 2.060 cm

Le nombre de câbles est largement suffisant pour une configuration classique. En effet, avec 4 connecteurs PCI-E, 8 x Sata et 3 x Molex il sera difficile de prendre la NZXT E650 en défaut. Comme pour les autres alimentations basées sur la plateforme Seasonic Gold+ les câbles 24-Pin, 4+4-pin et PCI-e sont gainés, les autres sont plats. Que l'on aime ou pas les câbles gainés, ils sont là et il faudra faire avec 🙂

Les caractéristiques

NZXT E650
Puissance648 Watts pour le +12V
100 Watts pour les +3,3V et +5 V combinés
15 Watts sur le +5Vsb
3.6 Watts sur le -12V
Certification 80Plus
Rendement maximum90% / 92% / 89% à 20% / 50% / 100% de charge
VentilateurHong Hua HA1225H12SF-Z
Niveau Sonore32.3 dB Maximum
Modularité100% modulaire
ProtectionsOCP, OVP, UVP, SCP, OPP, OTP
Nombre de rails 12v1 de 54A
Dimensions150 x 150 x 86 mm
FormatATX
Poids1.6 kg
Température de fonctionnement0 -> 50°
Garantie10 ans
Prix recommandé129€

Comme pour toutes les alimentations modernes un minimum correctes, le rail de 12V est capable de fournir (quasiment) toute la puissance pour laquelle le bloc est vendu, à savoir 648 Watts! Point d'accumulation avec les autres rails pour nous pondre une puissance qui n'est pas vraiment ce à quoi on pourrait s'attendre, comme on ne l'a que trop vu par le passé. La certification 80Plus Gold permet un rendement capable d'atteindre 92% à 50% de la charge du bloc, 90% à 20% de charge et 89% à 100%, ce qui veut dire que le rendement est très bon.
Les dimensions du bloc sont contenus, même si la longueur prend 1 cm par rapport à la Seasonic de même puissance, arrivant à 15 cm, ce qui n'est de toute façon rien de bien énorme et la E650 devrait être compatible avec la quasi-intégralité des boitiers ATX du marché.
Proposé à un tarif recommandé d'environ 130€, d'un point de vue purement technique il est difficile de justifier cela, quand on peut trouver une Seasonic Focus Gold+ à 100€. La NZXT E650 va avoir fort à faire au niveau logiciel avec ses 30€ de différence.

Le logiciel

Comme nous l'avons dit plus haut la NZXT E650 permet le monitoring de ses tensions, de la température interne ainsi que d'autres fonctionnalités, via le logiciel CAM. Pour télécharger la bête vous pouvez vous rendre ici. Nous allons faire le tour du propriétaire.

Dans CAM nous avons donc deux parties réservées à l'alimentation. La première est la gestion de la ventilation. Ici il est possible de régler le ventilateur selon plusieurs préréglages, "Silent" pour les fans de silence, "Performance", "Fixed" (ventilateur fixe à un certain %) ou encore personnalisé. Nous pouvons applaudir le geste mais que cela soit en mode silencieux ou personnalisé le ventilateur se mettra en fonctionnement quoi qu'il arrive une fois la température interne atteignant 50°. Très honnêtement, nous avons des doutes quant à l'utilité de la chose.

Juste en dessous nous avons ce qui nous intéresse le plus, le monitoring! Au programme dans la partie "Ordinaire" (très bien traduit comme vous pouvez le voir!) la consommation en temps réel du processeur, du GPU, des autres composants ainsi que le total de la machine. En plus de cela la température interne est affichée ainsi que les tensions. A noter que la consommation affichée vient uniquement de ce qui est "tiré" des câbles, par exemple pour la carte graphique il n'y a pas la consommation du port PCI-E lui-même (qui peut monter à 75 Watts), qui est classé dans "Others".

L'onglet "Avancé" nous affiche les tensions, ainsi qu'un interrupteur permettant de passer le bloc de mono à multi-rails, l'intérêt étant très honnêtement limité avec un bloc de cette "faible" puissance. Malgré tout, une fois activé nous pouvons régler la valeur maximale avant mise en sécurité du bloc, que cela soit CPU ou encore PCI-E.

Les tests

La plate-forme de test

L'alimentation NZXT E650 a été testée sur la configuration ci-dessous:

  • Processeur: Intel Core i7 875K @ 3,2 Ghz
  • Carte mère: Asus P7P55D
  • Mémoire: Kingston HyperX 4 x 2 Go 1600Mhz
  • Disque dur: WD Raptor 150 Go
  • Carte graphique: Sapphire Toxic 5850

Le protocole de test

Le core i7 875K a été légèrement overclocké à 3,2Ghz. Les relevés en charge ont été pris à la prise pendant une charge du processeur et de la carte graphique à 100%, les relevés au repos ont été pris après 15mins sur le bureau.

Avant de commencer, jetons un coup d’œil sur le rendement des alimentations comparées à notre bloc, en effet les différentes certifications 80Plus influeront directement sur la consommation, cela sera donc un bon moyen d'avoir des résultats concrets. Seule la FSP Hyper M 500 n'a pas de certification 80Plus.

CertificationRendement minimum
(10% / 20% / 50% / 100% )
Norme 230V
Alimentations
- / 85% / 88% / 85%Seasonic M12 II Evo 620
Seasonic S12 II 520
- / 90% / 92% / 89%Antec EarthWatts Gold Pro 550
Antec HCG 750
be quiet! Straight Power 11 550
Corsair SF600
Corsair RM550x
Corsair RM750i
FSP Hydro G 650
Seasonic Focus Gold 750
- / 92% / 94% / 90%Antec HCP Platinum 850
be quiet! Dark Power Pro 11 550
Seasonic P660
Seasonic Snow Silent 750
Silverstone Nightjar 520
Silverstone SX700-LPT
90% / 94% / 96% / 94%Seasonic Prime Titanium 750
Seasonic Prime Ultra Titanium 750
Seasonic Prime Titanium Fanless 600
Silverstone SX800-LTI

La consommation

Comme on peut le voir la consommation est dans les clous des bloc 80Plus Gold du comparatif. En effet, avec 72 Watts au repos pour 348 Watts en charge la NZXT se place au même niveau que la Seasonic Focus Plus Gold, sa soeur jumelle (en 550!). La Corsair RM750i qui est sa concurrente directe nous propose également les mêmes performances.
Notez que la consommation a été relevée à la prise et pour la configuration complète, en charge par exemple et sur les 348 Watts "tirés" à la prise les composants ne consomment qu'entre 315 et 325 Watts des 650 Watts disponibles, l'alimentation n'est donc clairement pas poussée dans ses retranchements, mais cela représente une bonne configuration "gamer" de nos jours.

Les tensions

Difficile de trouver quoi que ce soit à dire également en ce qui concerne les tensions. La plateforme Seasonic Focus Plus est vraiment stable et il n'y a vraiment rien à critiquer. Le 12V passe de 12.12V au repos pour 12.11V en charge, le 5V de 5.05 à 5.04V et le 3.3V de 3.33 à 3.34V. Le seul moyen de faire plus stable serait de partir sur un bloc très haut de gamme, comme les Seasonic Prime par exemple qui ne bronchent pas d'un poil que cela soit au repos ou en charge. Cependant, avec à peine 0.01V de différence sur toutes les tensions vos composants sont parfaitement protégés et il n'y a aucun risque sur la longueur 🙂

Les nuisances sonores

Attention : Partie à prendre avec des pincettes, n'ayant malheureusement pas accès aux équipements adéquats et utilisant une application android pour faire les relevés les mesures ci-dessous ne sont données qu'a titre indicatif ! Les relevés ont été pris à 15cm de l'alimentation.

Le bloc de chez NZXT continue avec ses bonnes performances au niveau sonore. En effet, au repos le bloc fonctionne en passif donc vous n'entendez tout simplement rien, même pas de "coil whine" qui certains (dont moi) détestent tant! Une fois en charge le niveau sonore augmente très légèrement pour atteindre 33 dB, autant dire qu'à moins d'avoir l'oreille vraiment collée à la NZXT E650 vous n'entendrez tout simplement rien une fois installé dans un boitier. Il faut bien aussi prendre en considération qu'une fois en charge vous entendrez vote carte graphique ou le ventirad de votre processeur bien plus que l'alimentation.
On note une petite augmentation du niveau sonore par rapport au bloc Seasonic Focus Plus, mais nous pouvons mettre cela sur le dos de la température ambiante de plus de 30° ici, ce qui n'aide clairement pas.

Conclusion

Nous voici arrivé à la fin de ce test, que dire de l'alimentation NZXT E650?
NZXT revient sur le marché des blocs d'alimentation avec un modèle qui faut presque un sans faute. En effet, la marque s'est tournée vers l'un, si ce n'est le meilleur constructeur du marché, Seasonic avec sa plateforme Focus Plus Gold. A partir de là nous avons des résultats en pratique qui sont excellents, que ce soit au niveau des tensions, de la consommation ou encore du niveau sonore, on peut partir là dessus les yeux fermés.
La qualité de fabrication est également excellente, NZXT a toujours mis un point d'honneur à proposer des produits qualitatifs, et les alimentations série E ne sont pas là pour changer quoi que ce soit.
Cependant, nous trouvons une décision un peu étrange en provenance de chez NZXT avec les inscriptions orientés pour être à l'endroit lorsque l'on regarde le boitier du côté arrière de la carte mère. Même s'il y a de plus en plus de boitiers avec un cache alimentation, qui regarde l'autre côté? Bref, ce n'est pas non plus très important, mais ceux qui ont une fenêtre sans cache auront le NZXT E650 à l'envers.
Proposée à un tarif de 130€ la NZXT E650 est au niveau de sa concurrente Corsair RM650i, malgré tout elle est 30€ plus chère que sa soeur jumelle Seasonic Focus Plus Gold 650. Cela au final équivaut à payer 30€ de plus juste pour le monitoring sur le logiciel CAM, à vous de voir si cela vaut l'augmentation 😉

Comme toujours si vous cherchez à vous monter un PC Gamer ou bureautique n'hésitez pas à venir me demander sur le forum, il est là pour ça! 🙂

Les +

  • Qualité de fabrication
  • "Performances"
  • Niveau sonore
  • Monitoring..

Les -

  • ..qui fait grimper le prix de 30€
  • Inscriptions sur les côtés à l'envers

Un grand merci à NZXT qui m'a permis de faire ce test.

Où trouver la NZXT E650?

NZXT - E650 - NP-1PM-E650A-EU - Alimentation Digitale - 80PLUS Gold - 650W - Full Modulaire - Condensateurs Japonais - Garantie de 10 ans NZXT - E650 - NP-1PM-E650A-EU - Alimentation Digitale - 80PLUS Gold - 650W - Full Modulaire - Condensateurs Japonais - Garantie de 10 ans
Prix de vente: EUR 139,95
  Livraison gratuite disponible!
Expédition: Habituellement expédié sous 24 h
4 neuf à partir de EUR 139,95

Christian Marchini

Fan de High Tech et de jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, devenu expert en hardware. Suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook, les 10 commandements du hardware sur Conseil Config !

Continuer la discussion sur le forum: forum.conseil-config.com

Advertisment ad adsense adlogger